Aménagement extérieur

Comment faire un poulailler ?

Le 15 mars 2021 — 4 minutes de lecture
poulailler

Les poulaillers font fureur ces dernières années et dès que l’on a un petit bout de jardin, l’envie d’accueillir des poules chez soi est tentante. En effet, avoir des poules à la maison a de multiples avantages. Bien sûr, elles offrent des œufs pour pouvoir cuisiner de bons gâteaux et des plats salés savoureux, mais elles sont aussi très utiles pour les déchets et faire de l’engrais. Elles mangent de tout les gourmandes ! Épluchures de légumes, restes de repas, coquille d’œuf, riz, pâtes, semoules, pain mouillé, croûtes de formage… Leurs excréments peuvent servir d’engrais. Si vous avez un potager, c’est l’idéal.

Pour les enfants, c’est une approche ludique pour les responsabiliser. Ils apprennent comment s’occuper des animaux et prendre soin d’eux. Le contact animal a toujours un impact très positif sur les enfants. Pour accueillir vos nouveaux pensionnaires, vous devez leur concocter un nid douillet. Voici quelques conseils à suivre pour votre poulailler DIY.

Les éléments d’un poulailler

La partie habitation

La partie habitation concerne tous les éléments qui vont permettre à vos poules de se nourrir, s’abreuver, se reposer, pondre ou s’abriter.

Vos poules auront besoin :

  • D’un abreuvoir
  • D’une mangeoire
  • D’un pondoir
  • D’un perchoir
  • D’une trappe pour l’entrée et la sortie des poules
  • D’une ventilation

La ventilation est nécessaire pour éviter les mauvaises odeurs et renouveler l’air de l’espace habitation. Cependant, les poules étant un peu frileuses, elles n’apprécient pas les courants d’air. Veillez donc à ne pas faire une ventilation grillagée trop large. Une ventilation sur un seul côté suffira.

Enfin, dans l’élaboration de vos plans, prêter attention à l’accès de l’espace habitation pour permettre un entretien facile pour le nettoyage de la cage, le remplissage de la mangeoire ou le renouvellement de l’eau. Pour récolter les œufs, vous pouvez faire une trappe extérieure ou passer par l’espace habitation.

La partie promenade

La partie promenade est la zone qui permet à vos poules de se dégourdir les pattes la majeure partie de la journée. On considère qu’il faut 1 m² par poule. Le sol peut être en herbe ou en terre. Les poules ont tendance à gratter le sol pour dénicher les quelques vers et insectes qui s’y nichent.

Pour éviter toute intrusion de prédateur, vous devez faire attention à la clôture de votre espace promenade. Vous pouvez créer une zone de sécurité supplémentaire avec un grillage solidement fixé au sol (30 cm de profondeur au minimum) ou avec des fondations en béton ou en parpaing.

Pour protéger vos poules des intempéries ou de toutes envies d’évasion, vous pouvez aussi concevoir un toit à votre partie promenade sur une partie ou la surface totale. Selon la longueur souhaitée, une toiture en bois ou en tôle peut suffire. Pour des surfaces plus importantes, privilégiez le grillage, plus souple et plus maniable à travailler.

La conception avec volière ou avec parc grillagé

Vous avez deux possibilités pour construire un poulailler fait maison.

  • La partie habitation est accolée à la partie promenade (volière). Dans ce cas, les éléments de la partie habitation sont dans le prolongement de la partie volière. Conviens aux petits espaces.
  • La partie habitation se trouve au milieu de l’espace promenade. La volière peut être très étendue et pour éviter de concevoir un toit, on privilégiera un grillage en hauteur assez conséquent pour éviter évasion ou intrusion. Convient aux espaces plus étendus, grands jardins ou parc arboré.