Jardinage

Comment faire des boutures de rosiers ?

Le 16 mars 2021 — 3 minutes de lecture
bouture rosier

Savoir réaliser des boutures permet de reproduire une plante à l’identique. Pour agrémenter votre jardin ou pour offrir, faire des boutures de vos plus beaux rosiers peut s’avérer pratique. Sachez qu’elles fonctionnent mieux sur les rosiers qui font des racines facilement, donc des rosiers à petites fleurs.

Elle peut débuter à la fin de l’été, fin août et peut s’opérer jusqu’en octobre. Voici tout ce que vous devez savoir pour faire des boutures de rosier.

Le matériel

Avant de procéder à vos boutures de rosiers, veillez à vérifier que vous avez tout le matériel nécessaire :

  • Sécateur
  • Vaporisateur
  • Pot
  • Terreau spécial boutures
  • Hormone de boutures
  • Cloche plastique ou serre

Les étapes de bouture d’un rosier

Vous devez choisir avec soin la branche qui servira pour votre bouture. Elle doit être bien droite, robuste et sans maladies. Votre branche doit également être de l’année, donc encore verte et avoir fleuri cette année. Vous avez ainsi l’assurance que votre branche est de qualité et en pleine forme pour réaliser une belle bouture.

La bouture

  • Coupez la tige choisie à environ 40 à 45 cm.
  • Coupez le bas de la tige juste au-dessus d’une paire de feuilles.
  • Coupez le haut de la tige en comptant 5 à 6 feuilles sur la longueur. Coupez juste au-dessus.
  • Enlevez toutes les feuilles sauf celles du dessus.
  • Enlevez les épines du bas. Pour favoriser l’enracinement, vous allez également effectuer une petite fente dans le bas de votre tige. Le fait d’enlever les épines va provoquer des petites blessures. C’est à ces endroits que la tige va alors produire des racines.
  • Plongez votre tige dans l’eau.

La préparation du terreau et des pots

  • Déposez un tapis de feutre pour éviter que le terreau ne sorte de votre pot par les petits trous au dos.
  • Tassez très légèrement votre mélange de terreau spécial bouture dans votre pot. Il faut que les racines puissent se développer rapidement et facilement.
  • Creusez un trou pour à l’aide d’un outil ou d’une tige pour pouvoir insérer votre bouture.

Plantation

  • Après avoir trempé votre tige dans un produit qui facilite l’enracinement ou des hormones de bouture, vous allez enfoncer votre tige dans le trou que vous avez fait précédemment.
  • Tassez très légèrement autour du pied de votre bouture.

Pour faciliter l’enracinement, vous devez apporter beaucoup d’humidité à la terre. Cependant, avec un arrosoir ou une bouteille d’eau, vous allez creuser un trou et lessiver votre produit déposé sur la tige enfouie. Il ne sera donc plus efficace. Vous devez utiliser un vaporisateur pour arroser avec douceur votre tige.

  • Arrosez abondamment à l’aide d’un vaporisateur.
  • Placez-la dans un environnement lumineux et chaud, dans l’idéal 20 à 25 °C (15 au minimum).
  • Placez une cloche au-dessus de votre pot pour que la tige conserve toute l’humidité.

N’hésitez pas à planter ou coller une étiquette pour vous souvenir de quel arbuste vous avez fait une bouture.

Au début du printemps, vous verrez les premiers yeux (qui donneront naissance aux futurs bourgeons), ce sera alors le bon moment pour les planter en pleine terre.