Piscine

Maintenir un pH idéal : quelles sont les conséquences des variations du pH ?

Le 15 février 2021 — 4 minutes de lecture
régler ph de la piscine

Le pH est un indicateur décisif et aide à déterminer si une eau est bonne pour se baigner ou pas. Le problème qui se pose, est le fait que celui-ci est constamment amené à changer en fonction de nombreux facteurs. En effet, l’eau de votre piscine est sans cesse impactée par les facteurs extérieurs de l’environnement, comme par exemple : la température, les pollutions diverses, le temps qu’il fait, etc.

C’est pour cela qu’il est recommandé de vérifier régulièrement le pH de votre eau de baignade, pour effectuer les ajustements nécessaires et vous assurer de nager dans une eau de qualité. On vous explique tout à propos du pH et comment le réguler lorsqu’il est déséquilibré ?

Le pH : de quoi s’agit-il ?

Le pH est l’abréviation du terme : « potentiel Hydrogène », celui-ci est un indicateur qui influe sur toutes sortes de liquides, et donc pour l’eau de votre piscine également. Il définit et mesure l’acidité ou l’alcalinité.

Autrement dit, il traduit le taux de concentration des ions hydrogènes du liquide. Pour cela, on se réfère à une échelle chiffré de 0 à 14.

Une eau pure et neutre, est dotée d’un pH de 7 à une température de 25°C. Ce qui veut dire qu’elle est équilibrée en ions hydrogènes.

  • pH compris entre 0 et 6 : l’eau est acide, donc corrosive ;
  • pH compris entre 8 et 14 : l’eau est alcaline/basique, donc entartrante ;
  • pH de 7 : l’ eau est neutre.

Quel est le pH idéal pour une piscine ?

Pour avoir une eau de baignade idéale et non agressive pour votre peau, celle-ci devra être basique. Pourquoi ? La raisons est simple, ce pH correspond parfaitement à celui du liquide lacrymal, c’est-à-dire les larmes. C’est donc la valeur la moins agressive pour les yeux. Néanmoins, on peut considérer que la valeur pH tolérée est celle comprise entre 7,2 et 7,6. Il faut savoir que ce paramètre a un impact important sur plusieurs facteurs, à savoir :

  • L’effet des produits désinfectants ;
  • L’irritation de la peau et des yeux ;
  • la floculation d’alumine et de sulfate ;
  • Le développement des algues.

Quelles sont les conséquences des variations du pH ?

Maintenant que vous êtes au courant de l’impact que peut avoir un pH instable, vous savez désormais qu’il est important de le surveiller, découvrez quels sont les facteurs qui le font varier, on cite :

  • La température ;
  • Les pollutions externes et les saletés ;
  • Les désinfectants ;
  • La sueur des baigneurs ;
  • Le type de revêtement des parois internes de la piscine ;
  • L’alcalinité et la dureté de l’eau.

Un pH déséquilibré présente de nombreuses conséquences. On peut remarquer notamment :

  • L’altération de l’eau ;
  • Diminution de l’efficacité des produits désinfectants ;
  • irritations au niveau des yeux et démangeaisons de la peau ;
  • Une dégradation des matériels du système de filtration.

Comment réguler un pH trop haut ?

Un pH trop élevé peut réduire l’efficacité des détergents qui désinfectent votre piscine. En plus, il peut amocher les éléments qui décorent la piscine. Il irritera également les yeux.

Pour régler ce bémol, utilisez un produit avec un pH bas, et versez le dans l’eau de votre piscine, en faisant bien attention de respecter les doses prescrites sur la bouteille.

Comment remonter un pH trop bas ?

Un pH bas pourrait également causer des problèmes à votre piscine et sur les personnes qui s’y baigneront . Il impacte négativement la peau et les yeux et abîme le système de filtration.

Pour le rééquilibrer, achetez un liquide pH Plus, et diluez-le dans l’eau de votre piscine.

Sachez également qu’il existe sur le marché des régulateurs de pH automatique pour piscine, et vous aident à traiter les variations de ce dernier.