Piscine

Quelles sont les solutions pour bien protéger sa piscine ?

Le 20 février 2021 — 4 minutes de lecture
protéger sa piscine

Qui ne rêve pas d’avoir une belle piscine chez soi, pour se rafraîchir et se faire un beau bronzage en été durant les canicules insupportables. En effet, avoir une piscine chez soi est l’un des privilèges qui n’est pas donné à tout le monde !

Comment bien protéger sa piscine en hiver ?

Contrairement à l’été où les piscines sont très convoitées, dès que l’hiver pointe son nez, ces dernières deviennent une corvée. En prendre soin devient alors une tâche pénible que tout le monde fuit, et dire que c’est en cette saison que les piscines ont le plus besoin de protection, pour éviter que les intempéries les abîment et détériorent les matériaux qui les composent.

L’hivernage pour une protection maximale de vos piscines

Afin que votre piscine soit bien protégée en hiver, procéder à son hivernage est indispensable. Il permet de garder la piscine intacte, même durant les hivers les plus durs, en empêchant l’eau d’infiltrer à son intérieur, en prévoyant les fissures et en gardant les canalisations saines. Il existe 2 types d’hivernage.

L’hivernage actif

Appelé aussi semi-hivernage ou hivernage dynamique, il consiste à laisser sa piscine fonctionner à moitié, c’est-à-dire que sa filtration restera toujours en marche, mais juste pour une petite période par jour (2 à 3 heures maximum), le but est que l’eau soit toujours en marche dans les canalisations et dans la pompe pour empêcher, qu’elle gèle, et éviter ainsi les dégâts que cela peut provoquer.

L’hivernage passif

Contrairement à l’hivernage actif, l’hivernage passif consiste en un arrêt total de toutes les fonctionnalités de la piscine, la piscine est alors mise en sommeil, et une fois l’hiver passé une vidange complète de toutes les canalisations de la piscine est indispensable, puisqu’elles étaient en arrêt pendant toute la période hivernale.

Le choix entre les 2 hivernages dépend de la région que vous habitez, si vous êtes plutôt dans une zone connue pour son hiver rude, l’hivernage passif reste de loin le meilleur.

Bien protéger sa piscine en été

Contrairement à la saison hivernale, la prise en charge d’une piscine en été, ne demande pas autant d’efforts, juste quelques petites astuces suffisent pour permettre de profiter au mieux de sa piscine tout en la gardant en bon état, Il est conseillé à cet effet de la protéger en utilisant une couverture pour piscine, cette dernière peut être simplement une bâche à bulles ou un volet roulant de protection piscine

  • La bâche à bulles : appelée aussi couverture solaire, cette couverture permet de garder l’eau de la piscine chaude,
  • la couverture piscine en PVC : appelée aussi couverture à barres, elle permet de protéger l’eau de la piscine contre toute pollution de l’extérieur,
  • la bâche piscine : elle aide à la protection de l’eau de la piscine, en ne permettant qu’à l’eau et au soleil de s’y infiltrer grâce à ses filets.

Les erreurs à ne pas commettre pour une bonne protection

Il est important de savoir protéger sa piscine, puisqu’une simple petite panne peut causer de grands ennuis qui nous reviennent vraiment chers, c’est pourquoi toute personne possédant une piscine chez elle, doit être au courant des choses à ne pas faire :

  • Vider complètement sa piscine en hiver : beaucoup pensent, qu’en vidant leur piscine en hiver celle-ci est protégée. Cela est complètement faux. C’est la quantité d’eau énorme que contient la piscine qui la protège des fissures et l’empêche de se déformer,
  • la couverture à bulles pendant l’hiver : la bâche à bulles est faite spécialement pour l’été, donc la laisser sur votre piscine en hiver ne fera que la détériorer, une bâche hivernale en revanche serait vivement recommandée,
  • le produit d’hivernage : avant l’hivernage, il est indispensable de mettre le produit d’hivernage, qui protège, lave et empêche les bactéries ;
  • hiverner sa piscine trop tôt : la température de l’eau idéale pour l’hivernage est entre 12°C et 15°C,
  • remettre sa piscine en service trop tôt : de même que l’hivernage, remettre sa piscine en service aussi dépend de la température, il faut s’assurer qu’elle soit constante et que le mauvais temps ne risque pas de revenir.