Potager

Potager : comment l’organiser ?

Le 31 octobre 2020 — 3 minutes de lecture
organiser le potager

Avant même de planter votre premier pied de tomate, vous devez penser à organiser votre potager. Quels légumes allez-vous planter ? Où allez-vous les planter ? Quels sont leurs besoins ? Vous devez aussi organiser votre potager au fil des ans en prévision de vos prochaines cultures. Voici les principaux paramètres à prendre en compte pour bien organiser votre potager.

Les besoins de vos légumes

Préparez la terre en amont pour qu’elle soit riche et aérée avant d’accueillir vos plants. Chaque type de potager aura ses particularités selon que vous cultivez en pots sur un balcon ou pleine terre dans un jardin potager.

Chacun de vos légumes a des besoins différents en termes d’ensoleillement, d’eau et de soin.

L’astuce la plus simple est sans doute de sortir un bloc de papier et crayon et de faire un schéma. Dessinez la surface de votre potager et faites une marque sur la partie du potager la plus ensoleillé.

Essayez de réfléchir aux légumes que vous souhaitez cultiver, puis regroupez ceux qui ont les mêmes besoins ensemble. Placez les plus gourmands en luminosité et en eau en premier.

Prenez également en compte la durée de culture de chaque plant. L’ail, la betterave, la carotte ou encore la courgette, le poireau ou la tomate prennent beaucoup de temps. Les légumes de grande hauteur ne doivent pas cacher vos autres légumes.

Placez enfin les légumes qui poussent rapidement ou qui demandent très peu de luminosité.

Vous pouvez également songer à d’autres plantes et ainsi favoriser la culture de vos légumes en vous servant de leur pouvoir répulsif comme c’est le cas des œillets d’Inde ou de la sauge. La cohabitation entre certains légumes peut aussi servir de répulsifs naturels contre des insectes ravageurs ou de stimulants.

La rotation des cultures

La rotation des cultures permet de prendre en compte les besoins nutritifs de chacun en fonction des cultures précédentes. Par exemple, les légumineuses (comme les pois, les haricots ou les fèves) dégagent énormément d’azote dans la terre. Mais les légumes à feuilles comme la laitue, le chou ou les épinards sont très gourmands en azote. Les cultiver à la suite des légumineuses est une solution qui permet de créer un sol fertile et adapté à la plante. C’est ce que l’on appelle les engrais verts.

Pour organiser votre potager, vous pouvez le diviser en 4 parcelles sur lesquelles vous cultiverez des légumes-feuilles, des légumes-fruits, des légumes-grains et des légumes-racines. Au fil des années, chaque parcelle accueillera plus facilement l’une ou l’autre des catégories de culture afin d’enrichir la terre pour les plantations suivantes.

Un potager en permaculture

La permaculture est une méthode de plus en plus utilisée chez les jardiniers soucieux de respecter l’environnement, mais aussi d’économiser un peu d’énergie. Entretenir un potager est souvent le fruit d’un dur labeur.

Ici, le potager devient un écosystème ou chaque élément de la nature à son rôle à jouer pour maintenir un équilibre et favoriser la culture.

Dans ces cas, des aménagements spécifiques vont être mis en place pour que le potager s’autosuffise à lui-même et créer un cycle naturel.

Le premier potager est toujours un peu difficile à mettre en place la première année. Un potager qui prend vie et s’autosuffit prend du temps.